Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Veille > Bibliothèque et bibliographies > Fait religieux, laïcité > Le bigot et le pélerin - À la frontière du psychique et du religieux

Le bigot et le pélerin - À la frontière du psychique et du religieux

Jean-François NOEL (Moine et prêtre, il exerce le métier de psychanalyste) - Éditions du Cerf, 2002

Faut-il éviter de parler de Dieu à son psychanalyste ? Dilemme du croyant qui entreprend une thérapie, mais également difficulté théorique et éthique du thérapeute : que répondre à un patient qui parle de foi ? le religieux, comme le psychique, le moral etc. ne serait-il pas une des dimensions qui fait que l’homme est homme. Le religieux serait alors à comprendre comme une donnée de sa nature qui le pousse à reconnaître et désigner ce qui l’inquiète, le traverse et le transcende. Reste alors à définir la relation du psychique et de ce religieux, leur collaboration, voir leur concurrence. Le bigot, l’indigné, le superstitieux élaborent une petite image commode et sécurisante de Dieu, mais une image figée. Ils se refusent à une expérience qui dépasserait l’imaginaire et l’ouvrirait à un ailleurs : l’expérience symbolique.

( Retrouvez tous les ouvrages de cette catégorie dans le catalogue de la bibilothèque )

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip